Un menu de Noël de l’autre côté de la Manche

Alors que les guirlandes et sapins de Noël prennent leur place dans les rues et foyers anglais, des préparations de saison apparaissent dans les rayons des supermarchés. Elles offrent un premier aperçu des mets de fête au Royaume-Uni pour notre semaine spéciale gastronomie.

Un repas “so British”

Selon un sondage* du Globeur réalisé auprès de 125 étudiant⸱e⸱s britanniques, 90% d’entre elles⸱eux déclarent que le banquet familial suit à la lettre le menu de fête anglais traditionnel. Un résultat sans équivoque qui montre l’attachement de nos voisin⸱e⸱s britanniques aux traditions culinaires de Noël.

Crackers de Noël, Photographie par vivienviv0

Ce fameux repas ne peut commencer sans deux essentiels : les « crackers » de Noël, biscuits secs contenant des devinettes, ainsi qu’un verre de prosecco. Les féru⸱e⸱s de champagne se portent plutôt sur le Buck’s Fizz cocktail, mélange de champagne et de jus d’orange.

Le « Christmas dinner » par excellence met ensuite à l’honneur la dinde rôtie et farcie. Si le poulet peut occasionnellement la remplacer, 92% des interrogé⸱e⸱s présentent la dinde comme un élément essentiel du repas . La sauce aux canneberges vient généralement sublimer le tout.

            « S’il n’y a pas de dinde garnie, alors ce n’est pas un repas traditionnel !»

Dinde rôtie

La dinde est présentée avec de nombreux accompagnements. Les choux de Bruxelles, les carottes et les navets sont les vedettes du repas. Les pommes de terre sont également des indispensables. Enfin, un Yorkshire pudding, préparation salée à base d’œuf, de lait et de farine, ainsi que les fameux pigs in blankets, des saucisses enrobées par du bacon, peuvent faire leur apparition.

            « La sauce à la canneberge et les choux de Bruxelles transforment le repas en vrai dîner de Noël »

A l’heure du dessert, le pudding de Noël vient conclure la fête. Grand représentant de la gastronomie anglaise à travers le monde, sa recette varie selon les habitudes et préférences familiales. Le sponge cake, littéralement “gâteau éponge “, le fruit cake, gâteau aux fruits, et le carrot cake, gâteau aux carottes, sont d’autres grands classiques des fêtes.

Carrot cake“, Photographie par Margaux Vallée

Traditions anglaises, et sinon ?

Le repas traditionnel anglais n’est pas le seul à faire son apparition sur les tables de repas le 25 décembre au Royaume-Uni.

En effet, il est notamment courant d’y retrouver un repas traditionnel indien. La communauté indienne représente près d’1.4 million de personnes dans le pays. Les relations passées et actuelles entre le Royaume-Uni et l’Inde expliquent en partie leur forte implantation en Angleterre. L’Inde a ainsi fait partie de l’Empire britannique, et est toujours inclue dans le Commonwealth. Une partie des sondé⸱e⸱s a donc déclaré partager un repas de spécialités indiennes à l’occasion de Noël.

En outre, le repas traditionnel anglais est de plus en plus troqué pour sa version végétarienne chez 6,4% des jeunes adultes et adolescent⸱e⸱s interrogé⸱e⸱s. On retrouve alors dans les assiettes les nombreux accompagnements du repas traditionnel anglais précédemment présentés, auxquels il est possible d’ajouter fromages et tartelettes aux épinards.

            « Un repas traditionnel ne devrait pas avoir à contenir de la viande »

Repas végétarien, Photographie par Bernadette Wurzinger

Enfin, 2020 obligeant les traditions à s’adapter à une situation exceptionnelle, une partie de la population ne peut pas passer les fêtes de Noël en famille et va devoir, pour l’occasion, réviser ses classiques de fête.


*Sondage réalisé sur 125 étudiant⸱e⸱s des Universités d’Edimbourg, Ecosse, et Reading, Angleterre.

Margaux Vallée

Etudiante partie vivre en Angleterre, Le Globeur me permet de partager cette expérience et les découvertes qu'elle provoque.

Voir tous les articles
Send this to a friend