L’Echo du Monde – Episode 1 : L’Amérique Latine en crise

Episode 1 : L’Amérique Latine en crise ?

Invitée : Maya Collombon, spécialiste de l’Amérique Latine, enseignante à Sciences Po Lyon.

Une première c’est toujours un peu compliqué. Il y a le stress, bien sûr, et l’envie que tout soit bien, tout en sachant pertinemment que rien ne le sera suffisamment. Ce n’est jamais facile de se lancer, surtout quand on ne sait pas vraiment comment se rattraper. Puis, à un moment, il faut bien sauter, alors nous y voilà, à ce moment vertigineux où Le Globeur lance son premier podcast. Chaque mois, pendant une heure, on vous emmènera vous promener sur la planète. On essaiera de décrypter, chemin faisant, l’actualité d’un monde qui semble parfois aller trop vite, tourner trop fort, et faire face à des défis trop grands pour lui. Des reportages sur place de nos journalistes en herbe, des chroniques pour zoomer sur un point précis de notre thème, et un entretien, long fleuve tranquille de ce podcast, pour que les idées éclairent le flux parfois sombre d’actualités qui nous parvient et dans lequel il faut faire un tri nécessaire. Bonjour à toutes, bonjour à tous, bonjour aux autres. Je m’appelle Théo, et je vous souhaite la bienvenue dans le premier épisode de L’écho du Monde.

Aujourd’hui, c’est un son rythmé qui fait écho jusqu’à nous. Un son haché, par des cris, des coups de feu. C’est un bruit comme une révolte, et un tas de question autour de simples élections. C’est un continent qui semble s’embraser, quand ses géants vacillent. C’est une suite continue d’événements qui s’enchaînent. Au Venezuela, les mécanismes démocratiques ne fonctionnent plus et le pouvoir tire sur sa population, qui tente de s’enfuir vers un avenir meilleur, loin des bruits de botte qui résonnent à Caracas. En Équateur, président et gouvernement ont dû fuir la capitale pendant un temps il y a quelques semaines. Bien avant ça, il y a onze mois, le Brésil basculait très à droite.

Et puis en quelques semaines, tout semble s’accélérer : en Colombie, les FARC ont repris les armes alors que dans la capitale, c’est une femme qui a pris la mairie pour la première fois de l’Histoire. En Argentine, les péronistes ont reconquis le palais présidentiel, avec une vice-présidente sous le coup de treize investigations judiciaires. En Bolivie, le président Evo Morales a dû démissionner, après avoir perdu le soutien de l’armée, alors que sa victoire était contestée dans les rues. Au Pérou, les citoyennes et citoyens se sont réveillés un matin avec deux présidents et plus de Parlement. Au Chili enfin, que tous les pays enviaient pour sa stabilité économique sans oser le dire vraiment, les dernières semaines n’ont pour synonyme que la révolte, la contestation, et la répression. Une société qui n’en peut plus, qui un jour dit stop, un pouvoir qui ne veut pas entendre, puis dit entendre mais n’écoute pas vraiment, une police qui tire sur celles et ceux qu’elle doit protéger, un couvre-feu, comme pendant la dictature, et un chant, dans les rues vides de Santiago.

Aujourd’hui, dans l’Echo du Monde, on vous emmène en Amérique Latine. Un continent aussi divers que complexe que connait bien notre invitée  Universitaire, spécialiste de l’Amérique Latine, rattachée au Laboratoire Triangle, elle a particulièrement étudié les politiques de développement au Mexique et en Amérique Centrale, le sandinisme au Nicaragua et la place et le rôle des gangs en Amérique Centrale. Elle est également enseignante à Sciences Po Lyon, où elle donne entre autres un cours sur l’histoire de l’Amérique Latine en premier cycle et un cours dans le parcours Affaires Internationales sur la sociologie de l’Amérique Latine.

L’écho du monde, saison 1, épisode 1, c’est parti !

 

 

Théo Uhart

Pousse de journaliste qui aimerait devenir un arbre. Je suis tombé dans les mots depuis tout petit et j’ai vécu le plus clair de mon temps entre les pages et les univers que les mots savent ouvrir. Est-ce pour ça que je trouve ce monde si décevant ?
Étudiant à temps partiel. Le reste du temps, un peu journaliste, un peu rêveur, un peu voyageur. Sans opinion arrêtée sur beaucoup de sujets mais toujours prêt à discuter. Surtout genre, politique, géopolitique.

Voir tous les articles
id et, Curabitur suscipit amet, justo