Le Globeur, saison 3 – Edito

Le Globeur, saison 3, top départ. Cette année on a mis les bouchées double pour produire un média jeune de reportages à l’international comme on l’entend.

On avait envie de renforcer notre présence à travers le monde. On voulait couvrir encore plus de territoires et vous faire découvrir, sur place, de nouvelles cultures et populations. Mais la Covid-19 est passée par là et a annulé une grande quantité de départs. Certains ont quand même eu la chance de s’envoler en Europe, au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord. Ils pourront vous faire voyager comme convenu.

Mais pour la majorité d’autres ? Comment faire dans cette pareille situation, quand l’essence même du projet, d’aller sur le terrain, n’est plus vraiment possible ? Travailler à distance, depuis la France, sur son pays et/ou sa région de prédilection. Il a fallu se réinventer, surmonter ces contraintes et découvrir de nouvelles manières de produire du contenu journalistique sur l’international, comme si on y était, ou presque. Nos rédacteurs resteront spécialisés sur les zones géographiques qui leurs étaient initialement destinées. On croit vraiment au Globeur qu’une connaissance plus approfondie d’un territoire permet de produire du contenu de meilleure qualité à son propos.

Cette année, de nouveaux projets se mettent en place. Tout d’abord le podcast : en plus de notre émission l’Echo du monde – un long entretien avec un.e spécialiste pour décrypter une actualité internationale – nous lançons une nouvelle émission… roulement de tambours… Terminal V : 1 sujet, 5 pays, 5 épisodes. On y comparera les idées et pratiques entre différents pays sur un même thème choisi. Vous pourrez nous retrouver sur votre application de podcast préférée, et bien évidemment sur notre site. On espère sincèrement que ça vous plaira (en tout cas on aime beaucoup le faire).

Cette année, c’est aussi le renforcement de notre présence sur Instagram avec la production de contenus originaux : des recommandations culturelles qui vous feront voyager, des playlists musicales spécialement conçues par notre disc-jockey attitré (si si), le retour des « Le saviez-vous » (on est sûr que ça vous a manqué), des vidéos « à la Brut » plus réguliers, l’habituelle photo de la semaine et bien d’autres projets que nous développerons au cours de l’année. Et bien sûr, notre site web.

Chaque lundi un édito sera publié, pour bien commencer la semaine. Chaque mercredi ça sera un reportage (ou presque) soigneusement concocté par l’un de nos rédacteurs. Enfin le vendredi, un petit nouveau arrive : les portraits. On s’est demandé ce qui permettrait de s’intéresser le plus simplement et intéressant possible à l’humain, ce format arrivait donc en peloton de tête.

Parce qu’au Globeur on souhaite sincèrement intégrer l’ensemble de notre équipe dans la vie du projet et promouvoir la production de contenus collaboratifs, nous continuons donc nos semaines spéciales. L’ensemble de la rédaction se concentrera sur un seul et même thème, pendant une semaine (voire 2 en fait) pour vous proposer un contenu que l’on souhaite le plus complet possible. Cette année, pendant les vacances de décembre, nous vous ferons découvrir l’art culinaire sous tous ses angles. On espère aussi que ça vous plaira.

Malgré les contraintes du Covid-19, la saison 2020-2021 du Globeur sera riche grâce à notre équipe de rédacteurs surmotivés. On se dit à très vite sur note site et les réseaux sociaux.

Je ne sais pas si vous l’avez déjà entendu, mais le Dominicain Yofrangel avait sorti un petit son sur le Covid-19. Ambiance.
L'équipe
ut consequat. Aliquam Praesent dictum dolor. libero Phasellus Donec suscipit
Send this to a friend